Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.
Home / Ecole et Education / Education / Quels sont les différents types de bilinguismes ?

Quels sont les différents types de bilinguismes ?

Chez l’enfant, il existe différents types bilinguismes qui se distinguent en fonction de l’âge de l’enfant et de son environnement. Dans ce nouvel article, nous verrons quels sont les différents types de bilinguismes, leurs appellations et leurs caractéristiques. Nous parlerons également de l’impact de l’environnement dans le bilinguisme de l’enfant et les solutions s’offrant aux parents pour perpétuer l’apprentissage si cet environnement est amené à évoluer.

Le bilinguisme précoce, simultané, consécutif ou tardif

Le bilinguisme qui enflamme le grand public est probablement celui constaté chez l’enfant. Acquis grâce à la présence de deux langues dans son environnement immédiat, le bilinguisme est précoce et simultané quand deux langues sont présentes dès la naissance. Le bilinguisme est précoce et consécutif si la seconde langue est introduite dans l’environnement de l’enfant après 3 ans. Si le contact avec une seconde langue débute après l’âge de 6 ans, les mécanismes d’apprentissage diffèrent de ceux impliqués dans l’acquisition du langage. C’est ce qu’on appelle le bilinguisme tardif.

Différents facteurs déterminent le développement du bilinguisme de l’enfant. Si le début de l’acquisition de deux langues, chez le très jeune enfant, est toujours déclenché par la nécessité d’interagir avec un de ses parents ne parlant pas la même langue que l’autre parent, alors les différentes phases de développement du langage sont évidemment déterminées par l’âge du contact avec les deux langues alors que le niveau de maîtrise de cette langue est plutôt sujet à des conditions sociologiques.

Le bilinguisme équilibré des enfants binationaux

En effet, un enfant dont les parents ne parlent pas la même langue a de fortes chances de développer un bilinguisme équilibré, à condition que les deux parents se partagent les tâches quotidiennes avec l’enfant. Cette harmonie peut néanmoins être bouleversée à partir du moment où l’enfant fréquentera un environnement monolingue : crèche, garderie, école maternelle, etc. Une des deux langues s’affaiblira, alors que la langue de la majorité monolingue deviendra principale chez l’enfant.

Les parents devront faire un effort supplémentaire pour maintenir vivaces les compétences linguistiques dans la langue minoritaire pour contrecarrer la tendance naturelle de tous les enfants de ne pas conserver une langue sans raison essentielle. Par raison, les parents pourront inscrire leur enfant dans une école maternelle bilingue pour inculquer de manière régulière, durable la seconde langue grâce à un environnement où l’équilibre des deux langues est respecté.

A propos Hervé Stan

Vérifier aussi

Comment accompagner efficacement l’éveil de bébé lors de ses premières années ?

En tant que jeune parent, il est normal de se poser de nombreuses questions et ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *